Accueil > Patrimoines > La cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Clermont

La cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Clermont


<>
carte
Intérêt
****
classé sanschien
Difficulté d'accès
*...
Marche d'approche
*...
Durée de la visite
**..
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes seules

La cathédrale

En plein centre de Clermont-Ferrand, sur la bute de l’ancien centre, se dresse la majestueuse cathédrale gothique Notre-Dame-de-l’Assomption. Daté du XIIIème siècle, elle est classé aux monuments historique depuis 1862. C’est un édifice très imposant dont voici quelques mesures :

  • Longueur du choeur : 36 m
  • Longueur de la nef et du transept : 46,75 m
  • Largeur du transept : 32,70 m
  • Hauteur de la croisée du transept : 28,70 m
  • Hauteur des bas-côtés : 14,30 m
  • Hauteur de la tour de la Bayette : 50,70 m
  • Hauteur des flèches : 96 m

La crypte

Redécouverte en 1885, la crypte de la cathédrale est datée du Xe siècle. Elle est de style roman. Elle comporte un déambulatoire et des chapelles rayonnantes ainsi qu’un sarcophage du IVe siècle en marbre blanc.

Subsistent des peintures antérieures au chantier de la cathédrale gothique (milieu XIIIe s.). Le déambulatoire présente, sur deux registres, dans une facture encore proche de l’art roman, les vestiges de scènes du cycle de la Nativité, et de la vie publique du Christ.

Les vitraux du déambulatoire

Les chapelles du déambulatoire comprennent une prestigieuse collection de vitraux du XIIIe siècle parmi les plus belles de France. Contemporains du roi Louis IX, ces vitraux sont formés de panneaux carrés ou rectangulaires servant de cadre à des " médaillons " de forme diverse (rond, trilobé, quadrilobé) où sont représentées des scènes avec personnages.

Les orgues
La cathédrale de Clermont-Ferrand possède un grand orgue et un orgue de choeur, tous les deux construits par le facteur Joseph Merklin.

Le grand orgue a été construit en 1877, en remplacement d’un orgue Ducroquet dont il ré-utilise des éléments. Il comporte 42 jeux, répartis sur trois claviers et un pédalier. Modifié plusieurs fois au fil des décennies, l’orgue devenu partiellement néo-classique et classé Monument Historique a été reconstitué dans sa disposition d’origine, sous la direction de la DRAC et par la manufacture Saby et Olaf Dalsbaek, de 2004 à 2009, à la suite de l’initiative du technicien-conseil Roland Galtier.

La Tour de la Bayette

La tour de la Bayette, qui flanque le côté est du portail nord, doit son nom au guetteur (bayeur) autrefois posté à son sommet. Elle est surmontée d’une tourelle, elle-même ornée d’un campanile en fer forgé ouvragé à l’allure méridionale. Il s’agit de la seule tour restant des quatre tours semblables d’origine.

D’une hauteur de 50 mètres, elle servit de beffroi à la cité et abrita longtemps une horloge : la première en 1407, une seconde en 1606, puis en 1823. La cloche actuelle, qui date de 1606, sonnait les heures d’office pour les chanoines de la cathédrale.

SOURCE : Wikipédia

 

SystèmeDatumnotationDefinitioncoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.dEPSG:21547066596519903
Lambert II+NTFD.dEPSG:275726582642086766
Lambert IIINTFD.dEPSG:275736582813386827
UTM Nord fuseau 31WGS84D.dEPSG:326315066625069464
Peuso-mercatorWGS84D.dEPSG:37853434995744958
Latitude LongitudeWGS84DMSEPSG:43263°5'8.549"45°46'43.363"
Latitude Longidude (GPS)WGS84D.dEPSG:43263.08570845.778712


commentaires Vos observations sur La cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption de Clermont